De nos jours il est presque normal d'avoir plusieurs machines sur son bureau, ne serait-ce un poste de travail fixe, et un ordinateur portable. Plutôt que de multiplier les allers-retours entre les claviers et souris de toutes ces machines, il existe un outils permettant d'utiliser qu'un seul de ces éléments. Cet outil s'appelle "Synergy", il est libre et en plus multi-plateformes. Pour ceux qui connaissent, il s'agit d'une sorte de KVM en version logiciel.

Pour plus d'information: http://synergy2.sourceforge.net/ (le site officiel du projet).

Cet outil existe depuis assez longtemps, et sa configuration n'a jamais été très compliqué, mais avec l'interface graphique plus récente "QuickSynergy" ça devient presque ridicule de simplicitié.

On commence simplement par installer quicksynergy, sur les 2 machines, ce qui par dépendance devra tirer synergy.

[root@pc] # yum install quicksynergy

Sur le poste qui servira d'entrée principale pour la saisie, là où le clavier et la souris seront donc mutualisés, il suffit de lancer quicksynergy. Cette application possède 2 onglets, pour le "serveur" qui partage son clavier et sa souris, il faut aller sur l'onglet "share" (partage). Cet onglet présente 4 boites de saisies aux positions relatives des autres machines; celles dont vous aurez entré le nom d'hôtes seront accessibles en déplaçant la souris sur le bord choisi de l'écran.

QuickSynergy-Share

Cette capture autorisera donc le client Synergy sur la machine "portable" à communiquer avec notre serveur Synergy. Sur la machine portable, il suffira de lancer quicksynergy, sur l'onglet "use" (utiliser), et d'entrer l'adresse IP du poste partageant son ensemble clavier/souris.

QuickSynergy-Use

Si la liaison est effective, deplacer la souris sur le bord de l'ecran que vous avez choisi et ho miracle! la souris bougera sur l'autre machine. Du coup le clavier aussi. On peut difficilement faire plus simple.

Pour le parefeu, si vous en avez un sur le poste de partage, il faut autoriser le port 24800 en tcp.