Gnome 3 apporte un nombre impressionnant de nouveautés, et aussi forcement son lot de changement d'habitude pour l'utilisateur qui va avec. Le premier point visible concerne la gestion du bureau et des espaces de travail (ou bureau virtuel, workspace en anglais). Préparez vous mentalement, les bureaux virtuels ne sont plus collés entre eux par la tranche verticale, mais par la tranche horizontale. Ainsi le 2e bureau virtuel n'est plus à la droite du 1er, mais en dessous. Si ça c'est pas de la révolution! Du même coup on passe d'un bureau à l'autre avec la combinaison ctrl+alt+flèche bas/haut.

Autant ce premier point n'est pas gênant, autant le deuxième concernant le double écran est plus déroutant. En effet, quand vous branchez un deuxième écran, celui-ci est correctement détecté grâce à xrandr (si votre pilote graphique le supporte) et devient tout de suite utilisable. C'était déjà le cas depuis un bon moment sous Gnome, donc jusque là rien de nouveau. Mais Gnome 3 propose par défaut, au niveau de la gestion des bureaux virtuels, que votre écran secondaire soit en fait qu'une sorte d'écran de statut. C'est à dire que toutes les fenêtres que vous y mettrez seront visibles peu importe dans quel bureau virtuel vous êtes. On est donc assez loin de la gestion habituelle du double-écran où le bureau s'étendait simplement sur la totalité des deux écrans.

Je ne sais pas si c'est très clair, je donne donc un exemple tout simple du fonctionnement par défaut. Si j'ouvre Firefox sur l'écran principal dans le 1er bureau virtuel, et un terminal sur l'écran secondaire toujours dans le 1er bureau. Je vois donc Firefox et le terminal sur chaque écran. Si je change de bureau virtuel, pour par exemple lancer evolution, j'aurais toujours le terminal sur l'écran secondaire.

Bien sûr avec de l'habitude, ce mode de fonctionnement par défaut est peut être intéressant. En tout cas, ce qui fait aujourd'hui défaut à Gnome 3, c'est un outil de configuration. Car il est en effet possible de revenir à un comportement plus classique du double écran en modifiant une valeur dans gconf.

Voici donc l'astuce, tout d'abord il faut installer l'utilitaire graphique gconf-editor:

su -lc "yum install gconf-editor"

Puis dans votre session graphique, ouvrir gconf-editor. Il faut se placer dans /desktop/gnome/shell/windows et décocher workspaces_only_on_primary. Relancer la session pour que ce soit pris en compte.

Gnome3 dualhead

Au final, Gnome 3 reste très intéressant, très réactif, il faut juste prendre le temps de retrouver ses repères.

Il est aussi possible de configurer cela sans rien installer, en ligne de commande. A taper dans un gnome-terminal sous votre session graphique (pas la peine d'être root):

gconftool-2 --set /desktop/gnome/shell/windows/workspaces_only_on_primary false -t boolean

Beaucoup de gens (moi y compris) ont d'abord cru à un bug, mais au final il s'avère que c'est bien un comportement voulu de la part des développeurs de Gnome. Il reste cependant un point à un peu léger quand l'option workspace_only_on_primary est désactivée, l'affichage dans la vue "activités" ne prend pas correctement en compte le 2e écran. Pour plus d'information, suivre ce rapport #645581.