Je dois avouer que j'ai toujours aimer l'environnement Gnome, dès ces premières versions. Peut être pour son aspect différent, son orientation simpliste, ou encore l'énorme potentiel en terme de personnalisation. Il fait bien entendu partie des meilleurs environnements graphiques sous Linux (et autres Unix/BSD/etc), et certainement un des plus connus avec KDE. J'essaye toujours de donner leur chance à d'autres bureaux, que ce soit sur mes machines personnelles ou au travail (2 cadres d'utilisation bien distincts). C'est d'ailleurs toute la puissance de Linux ici de pouvoir proposer ce genre de choix, certains sont concurrents (MATE, Gnome, XFCE, Cinnamon), d'autres visent des orientations complètement différentes (Gnome vs KDE). Pourvu que ça dure!

Pour en revenir au sujet, Gnome 3.6 sera de la partie avec la prochaine Fedora 18, prévue pour le mois de novembre (la version alpha vient de sortir si vous voulez tester). Voici quelques nouveautés attendues.

Une des grosses avancés dans Gnome 3 concerne l'uniformisation des notifications. Le bas de l'écran est en effet dédié à tous les petits messages qui avant nous popaient à la figure en nous empêchant d'être productif... Maintenant avec Gnome 3, les notifications sont plus discrètes, voire peut être un peu trop. Dans la version 3.6 cette barre de notification sera plus accessible, à la souris dès que celle-ci restera un moment en bas de l'écran (et pas que dans le coin inférieur droit). J'ai cru même comprendre qu'un système de "pression" sera présent, c'est à dire que plus vous forcerez le curseur vers le bas de l'écran, plus le système comprendra que vous souhaitez voir les notifications, afin d'éviter l'affichage non voulu dès que la souris passe en bas. Le look a été aussi relifté avec des icônes plus lisibles, avec un panneau qui remonte et non plus qui se superpose (avec l'effet brumeux qu'on connait). Il y a de grande chance que ce soit meilleur à l'usage, ne serait-ce que de ne plus avoir à aller dans le coin inférieur droit.

Le panneau activités a été lui aussi retravaillé, mais très légèrement. On y gagne en homogénéité et en accessibilité, tout peut se naviguer au clavier maintenant.

L'écran de verrouillage est complètement retravaillé, l'effet de mode Windows 8 et/ou tablette étant très fort en ce moment, un effet de glisser est proposé pour déverrouiller. J'avoue ne pas être fan des écrans qui semblent être plus simple à utiliser au tactile quand on est sur un écran classique, la souris ne se prête pas trop à ce jeu. Mais il faut dire que nous sommes en ce moment dans une période de transition vers le tactile (ou non), même les industriels se cherchent (ne serait-ce que sur les smartphones qui sont de plus en plus grand, ou les pc portables tactiles...). Et peut être qu'un jour nous aurons des tablettes où l'on peut installer n'importe quel OS, et donc Gnome... De toute façon avec Gnome, pas d'inquiétude ce sera forcément personnalisable. En dehors de ceci, l'écran de verrouillage propose l'affichage de l'heure de manière bien visible, et laisse certains raccourcis accessibles (par exemple pour la musique), un peu comme sous Android (une cible pour Gnome OS?). Les notifications seront aussi présentes.

Les options d'accessibilité seront activées par défaut. Les méthodes d'entrées ont encore été amélioré, si vous aimez écrire dans d'autres langues.

Une des parties les plus améliorée dans cette version 3.6 concerne le gestionnaire de fichiers Nautilus. En dehors de quelques retouches de mise en forme, principalement sur le panneau latéral, il propose désormais un vrai moteur de recherche. Certaines fonctionnalités ont été retravaillé (par exemple copier vers, déplacer vers), à voir à l'usage si cela va dans le bon sens.

gnome 3.6 nautilus

Cette nouvelle itération pour Gnome semble apporter à son tour pas mal de bonne choses, qui seront confirmées (ou pas) dès les premiers mois d'utilisation. La prochaine Fedora 18 sera donc la première version à intégrer Gnome 3.6, il ne reste plus qu'à attendre la sortie finale.