Atomic Host

Il s'agit de proposer un OS reposant sur Fedora pour le projet Atomic. Pour info il s'agit d'un projet de refonte d'OpenShift (PaaS). Le tout est assez prometeur, il proposait avant des conteneurs applicatifs via SELinux, mais la refontre promet du Docker (piloté par l'outil Kubernetes de Google). Le site officiel: www.openshift.com.

Bind 9.10

Petite montée de version pour bind, et normalement avec en prime une configuration d'un DNS local sur la machine pour faire office de cache (et un bon moyen de sécuriser les requetes DNS entre votre client, et le serveur de noms, via DNSSEC).

Le rôle serveur de bases de données

Si vous souhaitez installer un serveur de bases de données, ce rôle s'appuie sur les mecanismes classiques de déploiement pour ce type de tâche. Le tout reposant sur l'excellent PostgreSQL.

Django18

Si Django 1.8 est disponible, il sera intégré à la Fedora 22 (paquet python-django). Il s'agit d'un excellent framework web en python, pour ceux qui ne connaitraient pas.

Elasticsearch

Il s'agit de packager dans les dépôts officiels Fedora l'excellente base de données/moteur de recherche Elasticsearch (NoSQL/Big Data).

Boost 1.58

Si Boost 1.58 est disponible se sera la cible pour la Fedora 22. Actuellement seule la version 1.57 est disponible et sera peut être utilisée pour la Fedora 22.

GCC 5

Fedora 22 sera la première Fedora à basculer (surement pas entièrement) sur le compilateur GCC en version 5.

GHC 7.8

Le compilateur Haskell sera normalement fournit en version 7.8.

Gnome 3.16

La version majeure stable de Gnome est actuellement la version 3.16. Elle sera donc proposée de base dans la Fedora 22. Pour rappel, la Fedora 21 est en version Gnome 3.14.

Le système de notification a été particulièrement retravaillé, ce sera surement le point le plus visible.

GDM sur WayLand

Le serveur Wayland qui devrait un jour remplacer l'ancestral serveur X pour la partie graphique, sera utilisé pour l'affichage du gestionnaire de session GDM. L'idée est de proposer et s'orienter le plus possible faire un serveur graphique sans les droits root, pour des questions de sécurités.

Plasma 5

Très attendu par les fans du bureau KDE, Plasma 5 est le successeur de l'environnement KDE/Plasm 4. Beaucoup de changements prévus, et les applications KDE commencent à migrer vers ce nouveau framework.

DNF

DNF le futur remplacant de Yum devrait être le gestionnaire de paquets par défaut dans la Fedora 22. A voir dans la réalité, ce n'est pas la première fois que ce projet est reporté. Cependant DNF commence à bien prendre en maturité.

RpmOsTree

OsTree est déjà la mode dans la cloud pour du déploiement par image, et des mises à jours par ensemble cohérent de paquets. Proposant aussi un mecanisme de retour arrière (flip/flop de partition A/B). RpmOsTree est le penchant d'OsTree mais utilisant RPM pour constituer les images. J'avoue que je n'ai pas encore jouer avec, juste survoller le concept.

Vagrant

Toujours un peu en rapport avec la virtualisation (après le cloud), vagrant sera proposé dans Fedora, afin de faciliter la livraison et le déploiement de solution utilisant des machines virtuelles. Il s'agit d'un outil très pratique, le penchant de Docker en quelques sort, mais pour la virtualisation, et non des conteneurs applicatifs. Le travail de Fedora ici est en plus de fournir Vagrant avec le support de la libvirt, car à la base, Vagrant travail avec VirtualBox.

Voilà ce qui termine notre aperçu de la Fedora 22. A noter que d'ici quelques jours, le 14 avril prochain, la Beta devrait sortir. Ce qui sera l'occasion de tester tout ça, et de contribuer en remonter les éventuels bugs.