Fedora 15 et après ?

Publié par Edouard le

La Fedora 15 nommée Lovelock est sortie dans les temps. Pour avoir une liste détaillée des nouveautés: lire ce Post Fedora-FR

Pour résumer:

  • Noyau Linux 2.6.38
  • Le fameux Gnome 3
  • systemd

Ce serait réducteur de limiter cette Fedora qu’à ces 3 points, mais ce sont ceux qui intéressent le grand public en ce moment. Tout particulièrement Gnome 3 et son interface à la philosophie nouvelle: gnome-shell. Ce gnome-shell risque de faire de l’ombre à Unity d’Ubuntu, bien que totalement différent. Gnome 3 prône comme toujours une ergonomie à l’extrême avec un environnement qui se veut le moins intrusif possible. Unity vise avant tout la simplicité. Avec Gnome 3, le changement d’interface est radical, et il faudra reprendre ces marques et faire preuve de patience. Heureusement, Fedora-FR propose un guide de survie.

Comme Gnome 3 va certainement faire peur (à tord ou à raison) à tous ceux qui sont réfractaires au changement, cela donnera un coup de pouce aux excellents bureaux alternatifs que sont XFCE ou LXDE et tous les autres que j’oublie. Et il reste bien sûr KDE, qui continue sur sa lancé avec la branche 4.x. Pour tester facilement tout ça, il y a les versions personnalisées de Fedora.

J’ajouterais dans la longue liste des nouveautés l’excellent Firefox 4, et la suite bureautique qui passe à LibreOffice. Le pare-feu se voit aussi améliorer d’une fonctionnalité permettant d’ajouter dynamiquement des règles tout en gardant les connexions existantes, ce qui promet encore plus de souplesse, surtout que les applications peuvent maintenant piloter le pare-feu via le canal DBus.

A noter que l’excellent Muffin parle aussi des nouveautés (dont Gnome 3 forcément) de la Fedora 15.

Et la suite? La Fedora 16 est prévue en beta dès le 20 septembre prochain, et une sortie finale pour le 25 octobre (si tout se passe bien). Le nom de cette prochaine Fedora sera Verne, car tout comme Lovelock, Jules Verne était (entres autres) un futurologue.

La version du kernel devrait, si on en croit les rumeurs, changer radicalement. Linus estime en effet que 2.6.40 ça commençe à faire beaucoup. Faut-il parier sur une branche 2.8.x ou carrement 3.0.x? Je ne vois pas trop pourquoi on passerait directement à 3.0.x sauf s’il y a un énorme changement, mais la branche 3.0.x à l’air d’avoir un franc succès sur le net. Bref c’est la fin du noyau 2.6.

Pour la partie environnement de bureau, Gnome devrait normalement sortir une version 3.2 vers le mois de septembre, ce qui peut indiquer que cette version pourrait être utilisée pour la Fedora 16. Pour KDE, fin juillet est prévue normalement la version 4.7 (d’ailleurs la Beta 1 est sortie), qui devrait apporter pas mal de nouveautés sur KWin entres autres. Pour les autres environnements (XFCE, LXDE, etc) ceux-ci devraient aussi en toute logique progresser.

Cette Fedora 16, si ce n’est pas encore repoussé, devrait aussi proposer le format BTRFS par défaut. Il reste certains points à régler pour ça, comme Grub ou Grub2, ou le gestionnaire de volume (celui de BTRFS ou LVM?) et par conséquence Anaconda. En tout cas tout s’organise, pour plus d’information, lire ce thread.

Mais la Fedora 16 est encore bien loin, il faudra être patient. Heureusement que la Fedora 15 tient ses promesses, l’attente sera moins longue. La page à surveiller pour savoir ce que nous réserve la relève est ici : FeatureList F16. Au fur et à mesure, la liste devrait se remplir, comme ce fut le cas avec les précédentes versions de Fedora.

Catégories : Fedora

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA ImageChange Image