Les nouveautés de la Fedora 15

Publié par Edouard le

Alors que la version alpha de la Fedora 15 vient à peine de sortir, voici un aperçu des nouveautés annoncés:

  • Environnement de Bureau à jour, avec en vedette Gnome 3. Mais bien sûr les autres environnements, comme KDE et Xfce, ne seront pas en reste, et seront disponibles dans leurs dernières versions stables.
  • Gestion du système et des sessions. Déjà disponible dans la Fedora 14 en tant qu’avant goût technologique, systemd prend encore plus d’importance dans la Fedora 15. Systemd est un moyen plus intelligent et plus fiable pour le démarrage des différents services que nous utilisons tous les jours, tel que NetworkManager et PulseAudio (entres autres).
  • Cloud. Besoin de créer des appliances à utiliser dans un Cloud? BoxGrinder permet de créer des appliances (machines virtuelles) pour de nombreuses plateformes (KVM, Xen, EC2) en partant d’un fichier de définition simple en texte.
  • Des langages de programmations et des outils mis à jour. La Fedora 15 propose de nouvelles version de Rails, OCaml et Python. GDB et GCC sont aussi mis à jour (La Fedora 15 a été compilé avec GCC 4.6.0).
  • Applications productive. LibreOffice contient tous les outils pour un usage quotidien, avec un traitement de texte, un tableur, et des applications de présentation. Il remplace OpenOffice.
  • Nommage persistent des interfaces réseaux. La gestion de serveur devient encore plus facile. Fedora 15 utilise les noms des ports réseaux en interrogeant le BIOS, soulageant la tâche des administrateurs.
  • Parefeu dynamique. Fedora 15 ajoute le support pour le démon optionnel de parefeu, qui propose une gestion dynamique des règles de filtrage en utilisant une interface D-Bus.
  • eCryptfs dans Authconfig. Fedora 15 apporte un support amélioré pour eCryptfs, un système de fichiers crypté pour Linux. Avec la Fedora 15, authconfig peut être utilisé pour mounter automatiquement une partie privée encryptée du repertoire d’un utilisateur quand celui-ci ouvre sa session.
  • DNSSEC pour les stations de travail. NetworkManager utilise maintenant le serveur BIND comme resolveur DNSSEC. Toutes les réponses DNS reçues sont prouvées comme étant correctes. Si un domaine particulier est signé et échoue sur la validation, alors le résolveur retourne une erreur SERFVAIL au lieu d’invalider la réponse, ce qui signifie que quelque chose ne va pas.
  • Plus vert. Amélioration des outils de gestion de l’énergie, incluant PowerTOP qui identifie les composants logiciel qui font que l’ordinateur consomme plus d’énergie que nécessaire quand il est en repos. Le réglage automatique de la consommation d’énergie et des performances permet d’économiser la batterie pour les portables.
  • Des outils de gestion « business ». Tryton est une plateforme trois tièrs d’applications generiques, proposant des solutions de gestions de comptes, de ventes, de facturations, d’achats, d’analyses et inventaires.
  • De nouveaux groupes de paquets. Le groupe « Graphics » a été renommé en « Design », et le SIG Robotics a créé le groupe de paquet « Robotics » proposant une collection de logiciels permettant de disposer d’un environnement complètement utilisable de simulation robotique.

Et bien sûr tout plein d’autres améliorations, de corrections de bugs etc pour que Fedora reste à la pointe.

Ceci était une traduction adaptée de l’annonce officielle de la Fedora 15 alpha disponible à l’adresse suivante :

Annonce officielle originale

Catégories : Fedora

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA ImageChange Image