Les paquets PHP n’imposeront bientôt plus Apache

Les dépendances avec les RPMs c’est toujours du bonheur, surtout quand on se rappelle que l’époque où il fallait gérer tout ça à la mimine n’est pas si lointaine. Mais dès que l’on sort des clous, on se rend vite compte que ce n’est pas tout rose.

L’explication est simple, un mainteneur de paquet est bien souvent une grosse loutre oisive. Donc si le paquet marche chez lui, ça marchera chez tout le monde. CQFD.

Typiquement cela concerne les modules ou logiciels optionnels habituellement fait pour un logiciel ou moteur X mais qui peuvent tout à fait fonctionner avec un logiciel/moteur Y. Concrètement, le cas de figure le plus courant étant les paquets PHP. Si vous faites comme tout le monde et que vous utilisez Apache, pas de problème. Mais si vous êtes au choix aventureux, russe ou rusé, il est possible que vous utilisez Nginx par exemple, qui est une solution alternative à Apache. Et du coup, installer un paquet d’un logiciel en PHP qui par dépendance vous installe Apache, ça peut vite vous rendre nerveux…

Heureusement, et mieux vaut tard que jamais, le guide des bonnes pratiques pour les paquets PHP vient d’être mis à jour chez Fedora, indiquant enfin, qu’il n’était pas normal d’imposer une dépendance sur httpd (=Apache). Que la vie va être belle maintenant!

A lire: Packaging Guidelines

NB: ceci devrait aussi impacter les paquets RPM sur RedHat et clones, à plus ou moins long terme…

NB2: Mon avocat me signale qu’il reste cependant une petite feinte digne d’un contrat d’assurance: les paquets PHP pourront toujours avoir une dépendance sur Apache du moment qu’ils proposent un fichier de configuration pour ce dernier. J’espère que ces paquets créeront rapidement un paquet <variante>-apache sinon tout cela ne changera pas grand chose…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *