Sur la prochaine Fedora 18, l'ancestral fichier /etc/sysctl.conf n'existe plus. Il faut maintenant déposer les modifications souhaitées dans un fichier .conf dans le répertoire /etc/sysctl.d.

Ce qui est dommage pour l'instant, c'est que la commande sysctl -p, que nous avions l'habitude de lancer pour prendre en compte les nouvelles modification, n'a pas connaissance de tout ceci. Elle finit donc en erreur. Ceci est dû au fait que les fichiers présents dans /etc/sysctl.d sont en réalité pris en charge par le service systemd-sysctl. Donc pour activer tout changement:

systemctl restart systemd-sysctl.service

Exemple concret pour l'activation des Magic Sysrq Keys:

echo "kernel.sysrq = 1" > /etc/sysctl.d/magic.conf
systemctl restart systemd-sysctl.service

Pour vérifier:

sysctl kernel.sysrq

Que de surprises avec cette Fedora 18!